En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : les avantages et inconvénients des vitres teintées


Les vitres teintées dans une auto sont monnaie courante : certains les utilisent pour leur sécurité, d’autres pour le côté esthétique. Mais saviez-vous qu’elles pourraient disparaître ? L’Etat et certains organismes, comme la Sécurité routière, y voient en effet de réels inconvénients.

Avantages et inconvénients des vitres teintées

Aucun texte n’interdit la pose de films teintés sur les vitres d’un véhicule. Attention toutefois, ceux-ci ne doivent pas entraver le champ de vision du conducteur vers l’extérieur du véhicule, conformément au Code de la route. Le point sur les avantages et les inconvénients des vitres teintées.

Vitres teintées : les avantages

Les vitres teintées étaient au départ utilisées par les hommes politiques, seulement à l’arrière des véhicules, et ont commencé à se démocratiser à la fin des années 90 début 2000. Hormis l’utilisation esthétique, les avantages de ces vitres sont multiples :

  • Elles font office de retardateurs de bris de glace ;
  • Elles permettent de dissimuler les affaires personnelles dans l’habitacle et donc de se prémunir contre les attaques à la portière, le vol de voiture (car-jacking) ;
  • Elles permettent de lutter contre l’éblouissement des phares et du soleil ;
  • Elles permettent de garder l’habitacle à une température plutôt basse (utile en cas de forte chaleur) et donc de réduire l’usage de la climatisation ;
  • Enfin, elles ont des avantages sur la santé des automobilistes en limitant l’exposition aux UV.

« Si on touche à ce secteur, on met en péril 650 entreprises et 1 200 emplois » explique également Nicolas Guiselin, président de l’Association sécurité et filtration des films pour vitrage.

Vitres teintées : les inconvénients

Les premiers impactés par ces vitres opaques sont les forces de l’ordre. En effet, celles-ci ne peuvent pas voir l’intérieur de l’habitacle du véhicule, ce qui rend difficile leur mission de contrôle, notamment en ce qui concerne le port de la ceinture de sécurité, l’utilisation du téléphone portable au volant ou encore le port d’une arme pour les cas extrêmes.

Les contraintes pour les policiers sont donc multiples mais ce n’est pas tout. Comme le rappellait Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la Sécurité routière « l’usager d’un deux roues qui ne voit pas qu’un automobiliste téléphone ne redoublera pas de vigilance et cela peut lui être fatal ». La vulnérabilité des motards serait donc en jeu, eux qui doivent faire preuve de vigilance et d’anticipation pour éviter tous les dangers de la route.

La législation autour des vitres teintées

Depuis le 1er janvier 2017, il est interdit d’avoir un véhicule dont les vitres avant (pare-brise et vitres latérales) sont teintées à plus de 30%. En cas d’irrégularité, les automobilistes sont passibles d’une contravention de 135€ et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

A noter : pour raisons médicales ou aménagement de véhicules blindés, des dérogrations sont possibles.

Cet article vous a-t-il été utile ?