En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

L’obésité guette aussi les animaux domestiques


L’obésité, un problème qui touche uniquement les humains ? Détrompez-vous, les animaux aussi. La proportion de chiens et chats en surpoids ne cesse d’augmenter ces dernières années. Un trouble qui peut avoir de réelles conséquences sur leur santé.

L’obésité concerne aussi les animaux

Nos compagnons à quatre pattes grossissent trop : c’est le constat inquiétant établi par des études récentes. Ces dernières années, les cas d’obésité ont en effet considérablement augmenté en France : 35% des chats et 30% des chiens seraient concernés.

En 10 ans, le nombre d’animaux en surpoids a même explosé, de 169% pour les chats et de 158% pour les chiens, selon une étude du Banfield Pet Hospital publiée l’année dernière. Comment expliquer un tel phénomène ?

chat obesite

Des croquettes pas si innocentes ?

Derrière la question de l’obésité animale, se pose de la qualité de la nourriture. Certains vétérinaires et associations n’hésitent pas à pointer du doigt les fabricants industriels et les croquettes vendues sur le marché, dont la composition laisse parfois à désirer. Additifs, colorants, ingrédients comme le maïs, qui se transforme en sucre une fois ingéré… A terme, ces produits peuvent nuire à la santé des animaux et générer des problèmes d’obésité.

L’obésité animale peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé : diabète, problèmes cardiovasculaires, problèmes d’articulations, pathologies cutanées…

D’autres facteurs explicatifs

Les croquettes ne sont toutefois pas responsables de tous les maux des animaux. D’autres facteurs peuvent expliquer l’augmentation des cas d’obésité :

  • Les prédispositions génétiques ;
  • La sédentarisation : les animaux domestiques se dépensent moins et restent parfois dans le logement la majeure partie de la journée ;
  • Les portions trop copieuses, les friandises données un peu trop généreusement… autant de signes d’une vraie affection mais qui ne font pas si bien que ça à votre animal !

Aidez-les à retrouver la ligne !

sport chien

L’obésité est tout aussi dangereuse chez un Homme que chez un animal, d’où l’importance d’aider son chat ou son chien à perdre ses kilos en trop. Pas question de se lancer dans un régime drastique : votre compagnon pourrait n’en être que plus déboussolé ou agressif. En revanche, réduire progressivement la taille des portions que vous lui donnez est déjà un premier pas.

Le sport, le meilleur des remèdes

Il n’y a pas de surprise : c’est surtout en pratiquant une activité physique régulière que votre animal retrouvera la forme. Pour les chiens, il est par exemple possible de faire durer la balade quotidienne, d’encourager l’animal à se dépenser et pourquoi pas de l’emmener en jogging avec vous. Pour les chats, réputés plus sédentaires, il existe des jeux et accessoires qui stimulent l’animal et le contraignent à une activité physique de manière ludique.

Astuce Malynx !

Certaines assurances animal de compagnie remboursent l’achat d’aliments thérapeutiques ou la consultation d’un vétérinaire pour obtenir des conseils.

Cet article vous a-t-il été utile ?