Comparer
Les mutuelles santé
  • > Plus de 300 devis
  • > Un comparatif facile
  • > Des remboursements adaptés

Les médicaments et le froid : ce qu’il faut savoir

Selon la rédaction de Destinationsanté.com, l’Afssaps met en garde contre la sensation de froid, renforcée par certains médicaments, en cette période particulièrement hivernale. Ainsi, selon l’agence « certains médicaments pourraient être responsables de symptômes liés au froid ».

Quels sont ces médicaments? Quelles sont les autres conséquences à tirer de la consommation de certains médicaments en période de grand froid?

En premier lieu, l’agence rappelle à tous les usagers de médicaments de:

  • Lire attentivement la ou les notices concernées ;
  • Respecter les posologies et les heures de prise.

Les médicaments qui peuvent provoquer ou aggraver l’hypothermie

L’Afssaps informe que «des médicaments peuvent contribuer à aggraver une hypothermie», l’hypothermie étant l’abaissement de la température du corps au-dessous de la normale, rappelant au passage que l’hypothermie est déjà provoquée par certains médicaments hors période de froid.

Ainsi, les médicaments qui peuvent aggraver l’hypothermie sont:

  • les neuroleptiques ;
  • les barbituriques, les benzodiazépines;
  • certains anti-hypertenseurs ;
  • les vasodilatateurs.

Les médicaments qui peuvent provoquer une hypothermie sont:

  • les sels de lithium ;
  • la digoxine ;
  • certains anti-épileptiques (carbamazépine, acide valproïque, phénobarbital, phénytoïne);
  • les patchs, notamment ceux contenant des dérivés nitrés ou du fentanyl ;
  • les médicaments administrés par voie sous-cutanée.

Restez à l’affût, retrouvez
tous les conseils de LeLynx.fr sur :