Comparer
Les assurances habitation

Ile-de-France : baisse attendue des prix de l’immobilier ancien en 2012

Entre 5 et 10% de baisse sur les prix de l’immobilier ancien en Ile-de-France, telles sont les prévisions d’une étude de la Chambre des notaires et de l’Insee, nous rapporte LeFigaro.fr.

Une accalmie assez bienvenue, après un «long cycle haussier» mais, qui ne sera que de très courte durée «si la construction neuve [ne] s’accélère [pas] durablement en Ile-de-France pendant plusieurs années», préviennent les notaires d’Ile-de-France.

Le record de 8390 € /m2 à Paris, derrière nous?

Sur l’année 2011, les prix de l’immobilier ancien à Paris ont connu une augmentation globale de l’ordre de 14.7%, pour atteindre, comme vous le savez désormais, le record jamais vu de 8390 € le m2 environ.

En Ile-de-France, la hausse des prix sur l’année est estimée à 9% environ et, à l’échelle nationale, elle atteint 4.3%.

L’étude conclut ainsi à une baisse des prix comprise entre 5 et 10% en Ile-de-France en 2012. Baisse des prix qui tiendrait à plusieurs facteurs:

  • L’attentisme (déjà vu) potentiellement suscité par la période électorale;
  • La dégradation du contexte économique s’accompagne d’une hausse du taux de chômage, d’une forte inquiétude des ménages, et de revenus en stagnation;
  • Le niveau actuel des prix et des conditions d’accès au crédit plus difficiles, pèsent sur la capacité des acquéreurs à réaliser leur projet, alors que les aides financières accordées par l’État ont été réduites ;
  • Une fiscalité moins favorable et des rendements réduits auront un effet sur les décisions des investisseurs, même si les placements alternatifs manquent.

Bon à savoir !

le scénario évoqué ici par la Chambre des notaires ne prend pas en compte «l’hypothèse d’un nouveau rebond de la crise financière».

Restez à l’affût, retrouvez
tous les conseils de LeLynx.fr sur :