Faire réparer sa voiture moins cher

Carburant, assurance auto, équipement, frais de péage… le budget astreint à l’utilisation d’une voiture peut rapidement peser lourd, d’autant plus lorsqu’à cela s’ajoutent des réparations inattendues ou le besoin d’une révision avant un long trajet. Conseils et points à vérifier pour faire des économies au moment de réparer sa voiture.

Réparation auto moins cher

Des tarifs très variables

Tout comme chez n’importe quel commerçant, les tarifs des garagistes peuvent varier d’un établissement à un autre. Deux critères principaux ont une influence directe sur les prix affichés :

  • La marque automobile. A prestations égales, le coût de la main-d’œuvre et des pièces détachées fluctue du simple au double selon le modèle et la marque du véhicule. Ainsi, la réparation d’une berline Audi coûtera logiquement plus cher que celle d’une petite citadine Renault ;
  • Le lieu géographique. D’une région à l’autre, on observe de fortes disparités concernant le taux horaire de la main-d’œuvre. Les zones les plus économiques se situent dans les secteurs ruraux peu peuplés, tandis qu’on assiste à une flambée des prix dans les grandes villes (Paris, Lyon, Marseille…) où la demande est plus forte.

Les garagistes sont tenus d’afficher clairement leurs tarifs TTC à l’intérieur et à l’extérieur des locaux, selon l’arrêté du 27 mars 1987.

Révision auto au meilleur prix

Garages agréés par les assurances auto

A l’inverse du contrôle technique, la révision d’une voiture n’est pas une obligation légale, mais est une intervention conseillée par le constructeur auto. Elle permet de vérifier le bon fonctionnement des éléments du véhicule et le remplacement des pièces défectueuses le cas échéant.

Avant un départ en vacances ou un long trajet, le conducteur peut se rendre chez différents prestataires pour faire réviser son auto :

  • Le concessionnaire. Pour effectuer une réparation ou une révision, beaucoup se rendent directement dans un établissement membre du réseau constructeur de leur véhicule, pensant bénéficier de tarifs avantageux. Or, les prestations de ces « experts » ne sont avantageuses que lorsque le véhicule est sous garantie constructeur. Passé ce délai, les tarifs des concessionnaires sont généralement parmi les plus chers ;
  • Le centre-auto. Ces établissements pratiquent des réparations légères (vidange, pneumatique, climatisation, frein…) et affichent ainsi des tarifs abordables. Toutefois, le personnel y est souvent moins qualifié que dans une concession et propose des pièces de moindres qualité ;
  • Le garage indépendant. Qu’il soit multimarques ou affilié à un constructeur sans pour autant être concessionnaire, le garagiste peut prendre en charge tous types de réparations. Selon les professionnels, les tarifs sont très aléatoires.

Pour encore plus d’économies, les plus bricoleurs pourront littéralement mettre les mains dans le cambouis et réviser leur auto eux-mêmes. Après s’être procuré la revue technique du modèle automobile en question, il suffit de vérifier point par point le système de freinage, les niveaux d’huile, le bon état des amortisseurs, la pression pneumatique… Attention, une révision « maison » ne peut être effectuée que si la voiture n’a pas fait plus de 5 000 km depuis le dernier contrôle technique.

Profiter des pièces détachées d’occasion

Depuis 2009, les experts en assurance peuvent estimer le montant des réparations d’une voiture endommagée sur la base du prix des pièces d’occasion. Une solution économique et écologique qui nécessite d’être encadrée par certaines règles. Cette disposition ne s’applique en effet pas aux pièces de sécurité,  mais seulement à celles dites « captives » (pièces de carrosserie, éclairage, pare-choc…).

Autre avantage, l’utilisation de pièces d’occasion peut éviter qu’une voiture soit classée comme  « véhicule économiquement irréparable » (VEI), c’est-à-dire que le coût des réparations soit supérieur à la valeur de l’auto. Cette classification a pour conséquence d’annuler toute prise en charge de réparation par la compagnie d’assurance et déclenche un rachat du véhicule par l’assureur : il est donc préférable de l’éviter.

Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres
&t=1472187245"> // ?>