Comparer
Les assurances auto
  • > 45 contrats d’assurance auto
  • > 250 € par an d’économies
  • > Service gratuit

La loi Châtel de A à Z

Vous avez signé un contrat d’assurance auto dans la précipitation et maintenant que votre échéance annuelle est passée, vous vous êtes aperçu qu’il y avait des offres d’assurance plus intéressantes que la vôtre ?

Jusqu’à très récemment, ce genre de situations était insoluble, il vous fallait absolument attendre la prochaine échéance de votre assurance auto pour la résilier et changer d’assurance.

Depuis le 1er août 2005 avec la loi Châtel, ce scénario peut être résolu sans difficultés. Avant de choisir votre assurance automobile, faites jouer la concurrence en comparant entre elles les formules qui vous intéressent.

Utiliser un comparateur d’assurance auto pour faire votre simulation de contrat et obtenir vos devis personnalisés reste un excellent moyen de se faire une idée des tarifs appliqués par les compagnies d’assurance voiture.

Contrat d’assurance auto : à quoi correspondent les dates?

Pour bien comprendre la loi Châtel, encore faut-il être au point sur la définition des dates qui figurent sur votre contrat auto. En effet, trois dates sont inscrites sur votre contrat :

  • La date d’échéance : également appelée date anniversaire de votre contrat, il s’agit de la date à laquelle le contrat prend fin ;
  • La date du préavis : c’est la date à partir de laquelle vous ne pouvez plus résilier votre contrat. Les préavis sont en général de 2 mois. Ainsi, pour un contrat avec une date d’échéance au 1er janvier, la date du préavis est le 1er novembre ;
  • L’avis d’échéance : à la différence de la date d’échéance, il s’agit de l’échéance de votre prime d’assurance auto. Sous forme de document envoyé par votre assureur, l’avis d’échéance vous rappelle le montant de la cotisation pour la période d’assurance à venir.

Restez à l’affût, retrouvez
tous les conseils de LeLynx.fr sur :