Permis probatoire : ce qu’on a le droit de faire ou pas


Date de publication : 17/01/2013

Vous êtes titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans ? Votre permis est donc un permis probatoire. Que peut-on concrètement faire avec un permis probatoire et qu’est-il, a contrario, interdit de faire ?

Votre comparateur d’assurance auto LeLynx.fr détaille avec vous les règles du permis probatoire.

Permis probatoire, ce qui est interdit

Doté d’un capital de base de 6 points, au lieu des 12 points dont le permis définitif est composé, le permis de conduire probatoire est un permis délivré aux conducteurs novices, c’est-à-dire les conducteurs l’ayant obtenu il y a moins de 3 ans, 2 ans pour les jeunes conducteurs ayant suivi l’apprentissage accéléré de la conduite (conduite accompagnée).

Pour que le permis probatoire se transforme en permis définitif, le conducteur doit se tenir à carreau (c’est-à-dire ne pas commettre d’infraction) pendant 3 ans.

Ainsi, les titulaires d’un permis probatoire n’ont absolument pas le droit de :

  • Rouler à 120 km/h sur autoroute : les conducteurs novices doivent réduire leur vitesse de 10 km/h sur route et de 20 km/h sur autoroute, la vitesse max y autorisée étant ainsi de 110 km/h ;
  • Refuser le stage de récupération des points en cas de perte de 3 points ou plus : dans l’hypothèse où votre permis probatoire était amputé de 3 points ou plus, vous êtes dans l’obligation de suivre un stage, obligation qui vous est d’ailleurs signifiée par courrier recommandé. Ne pas le faire vous expose à une amende de 135€ et à une suspension de permis.

Permis probatoire, ce qu’on croit à tort interdit

On pense souvent à tort que les titulaires d’un permis de conduire probatoire n’ont pas le droit de :

  • Boire une goutte d’alcool : en France, le taux maximal d’alcool dans le sang autorisé est de 0.5g sans considération d’âge ou du nombre d’années de permis. Toutefois, si ce taux, généralement atteint au bout de 2 verres d’alcool, est dépassé, vous encourrez l’invalidation de votre permis probatoire, c’est-à-dire la perte des 6 points ;
  • Conduire à l’étranger : c’est la validité de votre permis à l’étranger qui vous permet d’y circuler et non le nombre d’années de permis.

Bon à savoir : les jeunes permis paient une surprime d’assurance auto durant les 3 premières années d’assurance. Pour réduire le prix de l’assurance auto, il est vivement conseillé de passer par un comparateur assurances.

Source : Auto Plus, Le Guide anti-PV, 2013.

Jihane Bensouda

 

Assurance Auto

Assurance Auto

Comparez votre assurance auto,
et économisez dès maintenant !

Assurance Santé

Mutuelle Santé

Comparez votre mutuelle santé,
et économisez dès maintenant !

Assurance Moto & Scooter

Assurance Moto & Scooter

Comparez votre assurance 2 roues,
et économisez dès maintenant !

Assurance camping-car

Assurance Camping Car

Devis d'assurance Camping Car,
économisez dés maintenant !

Assurance chiens et chats

Assurance Chiens et Chats

Devis d'assurance Chiens et Chats,
économisez dés maintenant !

Assurance habitation

Assurance Habitation

Comparez votre assurance habitation,
et économisez dès maintenant !

Assurance crédit

Assurance crédit

Comparez les assurances crédit,
économisez dès maintenant !